Revendiquer son nom pour revendiquer ses actes

La marque est un support particulièrement intéressant sur lequel l’entreprise peut construire sa responsabilité, la signer et la garantir. Oui, mais pas n’importe comment.

Parce que l’heure de la démocratisation des comportements responsables a sonné, parce qu’il faut éradiquer la défiance montante vis-à-vis des marques, et parce que les nouveaux outils de communication se prêtent par nature à donner une résonance plus forte à des démarches engagées, les entreprises doivent pouvoir revendiquer leur nom pour revendiquer leurs actes. Et, si l’entreprise n’est pas parfaite, si la complexité de ses activités risque de créer de l’incohérence, elle peut aussi l’exprimer et l’expliquer. Le consommateur peut l’entendre  L’essentiel est que le contrat soit clair. Souvenons-nous de l’ objectif premier du marketing : le succès des uns par la satisfaction des autres. Regardons ce qu’ il est devenu : le succès provisoire de quelques-uns par la satisfaction éphémère du plus grand nombre. Avec comme conséquence une surenchère constante de propositions artificielles et très vite stériles….

Suite à lire dans La revue des marques – janvier 2016

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *