Elle plaide pour un renouveau des pratiques marketing

Face à des consommateurs en mutation, le marketing peine à se réinventer. Florence Touzé tire la sonnette d’alarme dans son livre « Marketing : les illusions perdues », dans lequel elle présente une nouvelle approche de la pratique : le marketing implicatif.

Le titre est sévère : « Marketing, les illusions perdues »*. L ‘auteur de ce livre paru en 2015 aux éditions La Mer Salée n’est pourtant pas un militant altermondialiste, mais une professionnelle du marketing, passée par Havas et professeur de surcroît dans les facultés Audencia et SciencesCom. Pour Florence Touzé, le constat est sans appel : le marketing séduit beaucoup moins et doit se réinventer d’urgence. Car les « illusions perdues », ce sont bien celles des consommateurs, déçus par les promesses de marques qui ne savent plus quel langage tenir face à des individus transformés par la révolution numérique et les diverses crises économiques et écologiques. « Avec énergie et enthousiasme, le consommateur s’émancipe. Il a de nouvelles exigences, écrit Florence Touzé. Il n’est plus dupe du système économique et marchand dans lequel il évolue. »

Suite à lire sur e-marketing.fr

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *